Les jours sucrés - couverture

Les jours sucrés, Loïc Clément & Anne Montel

Les jours sucrés - couvertureRésumé :

« À 25 ans, Églantine apprend le décès de son père et part pour Klervi, le village breton de son enfance. L’occasion de se plonger dans sa vie d’avant et ses souvenirs enfouis en redécouvrant la boulangerie-pâtisserie d’avant. Elle y retrouve sa tante Marronde et tous les chats du village , mais aussi Gaël, son amoureux de l’époque, .
Surtout, elle découvre le journal intime de son père.
Il y a mis tous ses secrets de vie et de cuisine.
Un véritable guide pour Églantine.
Et si c’était l’occasion d’un nouveau départ ?

Une comédie romantique légère et subtile. »

Coup de Coeur :

Une adorable bande dessinée qui porte vraiment bien son titre : elle est pleine de douceur, un peu sucrée et pourtant elle n’évite pas les écueils de la vie, il faut apprendre à vivre avec et surtout à les surmonter car la vie est belle si on en prend soin !

Nous rencontrons Eglantine, une jeune femme de 25 ans qui apprend la mort de son père ! En même temps, elle hérité de la pâtisserie familiale ! Obligée de revenir dans le village breton de son enfance, elle ouvre la porte à ses souvenirs soigneusement et profondément enfouis au plus profond de sa mémoire ! Elle retrouve sa tante, Marronde qui ne prononce plus un mot et qui s’occupait de la boulangerie avec son père, son amoureux d’antant, Gaël, une jeune homme plein de joie de vivre et à l’enthousiasme communicatif ! En explorant la maison, elle va tomber sur la cachette de son père et son journal intime !
Sa vie était déjà profondément bouleversée, et la lecture du carnet va remettre en doute toutes ses certitudes et la forcer à envisager son avenir avec un nouveau regard ! C’est une toute nouvelle vie qui s’offre à elle ! Que va-t-elle choisir?Cases de la BD les jours sucrés

Dés que j’ai ouvert les premières pages, j’ai eu le sourire au lèvres et il ne m’a plus quitté ! En plus, elle est très gourmande, j’aurais bien goûté les nombreuses confections de notre héroïnes qui sortent du fournil ! C’est une forme de quête identitaire que va effectuer Eglantine, elle sera soutenue par la taiseuse Marronde, le généreux Gaël et Mei, sa meilleure amie qui l’écoute et n’hésite pas à lui remettre les idées en place quand elle déconne trop !

Une très jolie BD, pleine de tendresse, d’humour (merci les interludes consacrées aux réflexions philosophiques et félines), et d’amour ! Le dessin est épuré, joliment mis en valeur par des belles teintes pastelles ! Le scénario assez classique, l’absence de père, est abordé avec finesse, délicatesse, tendresse et surtout une belle touche de poésie !

Case bis Les jours sucrésUne belle réussite que je recommande très chaleureusement !

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.