Point cardinal - Couverture

Point Cardinal, Léonor de Récondo

Point cardinal - CouvertureRésumé :

« Sur le parking d’un supermarché, dans une petite ville de province, une femme se démaquille. Enlever sa perruque, sa robe de soie, rouler ses bas sur ses chevilles : ses gestes ressemblent à un arrachement. Bientôt, celle qui, à peine une heure auparavant, dansait à corps perdu sera devenue méconnaissable.
Laurent, en tenue de sport, a remis de l’ordre dans sa voiture. Il s’apprête à rejoindre femme et enfants pour le dîner. Avec Solange, rencontrée au lycée, la complicité a été immédiate. Laurent s’est longtemps abandonné à leur bonheur calme. Sa vie bascule quand, à la faveur de trois jours solitaires, il se travestit pour la première fois dans le foyer qu’ils ont bâti ensemble. À son retour, Solange trouve un cheveu blond…
Léonor de Récondo va alors suivre ses personnages sur le chemin d’une transformation radicale. Car la découverte de Solange conforte Laurent dans sa certitude : il est une femme. Reste à convaincre ceux qu’il aime de l’accepter.
La détermination de Laurent, le désarroi de Solange, les réactions contrastées des enfants – Claire a treize ans, Thomas seize –, l’incrédulité des collègues de travail : l’écrivain accompagne au plus près de leurs émotions ceux dont la vie est bouleversée. Avec des phrases limpides et d’une poignante justesse, elle trace le difficile parcours d’un être dont toute l’énergie est tendue vers la lumière.
Par-delà le sujet singulier du changement de sexe, Léonor de Récondo écrit un grand roman sur le courage d’être soi. »

Coup de Cœur :

Je suis sous le charme de la plume de Léonor de Récondo depuis que j’ai découvert Pietra Viva et Amours, j’avais donc des attentes énormes pour ce nouvel opus : serait-il à la hauteur de mes espérances?

J’ai rejoint de manière un peu précipité Joanna en lecture commune sur ce titre quand je l’ai vue poster une photo de sa lecture sur Instagram. Comme le roman attendait dans ma PAL, j’ai sauté sur l’occasion, surtout qu’il ne fait que 224 pages. Je l’ai commencé un dimanche matin, et je l’ai dévoré d’une traite !

Dés les premières pages, on rencontre Mathilda, et Laurent. Cet homme a tout pour être heureux : un métier qu’il apprécie, une jolie maison, une femme qu’il aime et qui l’aime, une vie sexuelle, deux enfants avec qui il a créé des vrais liens et une complicité. Pourtant au fond de lui-même, il ne se sent pas bien, différent, et ça depuis sa plus tendre enfance. Sa rencontre avec Solange à l’adolescence, leur mariage et surtout l’arrivée de leurs enfants lui a permit d’occulter ses craintes son mal-être. Mais avec le temps, la féminité qui se cache en lui revient et s’impose de plus en plus à lui. Il le cache à sa famille, honteux et ayant peur de leurs réaction. Cynthia, une transexuelle va l’écouter, l’épauler, le soutenir dans ses choix, dans ses moments de doutes…
Lors d’un week-end où sa femme et ses enfants sont partis, Laurent va se travestir pendant trois jours de suite, et laisser par accident un cheveu blond dans la chambre conjugal. Solange va croire qu’il la trompe, elle va donc le suivre et surprendre en femme. Cet événement va être le déclencheur du reste de leur vie : Laurent n’a désormais plus besoin de se cacher, pourtant son épouse est bien décidée à sauver son mariage, et à protéger ses enfants !

Dans ce roman, l’autrice aborde un sujet très délicat et très sensible : la transsexualité et ses impacts sur l’entourage de la personne ! Elle raconte le parcours vers la lumière, la nouvelle existence de Laurent, ainsi que les changements que ça implique pour Solange, Claire et Thomas. On suit leurs réactions, celle de leurs voisins, des collègues de travail. L’histoire est racontée avec empathie, délicatesse, sans cliché. Les personnages sont fragiles, et humains dans leurs forces et leurs faiblesses.
La plume de Léonor de Récondo est superbe, parfois crue, parfois intime, toujours élégante, juste et sensible, elle ne s’embarrasse pas de mots superflu ! C’est limpide, sans pathos et complètement addictif!

L’ouvrage est une ode à la tolérance, à l’Amour, c’est le chemin d’une personne pour arriver à être soi, un texte empreint d’énergie positive, respectueux et à l’opposé du voyeurisme !

Un vrai Coup de Cœur, le troisième pour la plume de l’autrice !

Citations :

– J’ai longtemps cru qu’être père me suffirait pour rester homme. C’est avec ce genre de certitudes que j’ai écrasé la femme dedans

– Je suis dans une impasse.Comment réunir ma peau d’homme avec la femme que je suis à l’intérieur, ses formes, son esprit , ses désirs?

Je vous invite à aller lire au plus vite le billet de Joanna du blog Des Bulles et des mots qui a été aussi conquise que moi !

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.