Pretty Woman - Affiche

Pretty Woman

Pretty Woman - AfficheRésumé :

« Edward Lewis, homme d’affaires performant, rencontre par hasard Vivian Ward, beaute fatale qui arpente chaque nuit les trottoirs d’Hollywood Boulevard. La jeune femme ne fera qu’une bouchee du brillant PDG. »

Coup de Coeur :

Je l’ADOOOOOOOOOORE ce film ♥♥♥ ! Je le vois et le revois toujours avec le même plaisir ! Et ici je l’ai regardé avec mon amoureux !

Le couple Richard Gere / Julia Roberts est irrésistible ! Il y a une vraie alchimie entre eux ! Mention spéciale pour Julia Roberts : elle est pétillante, avec un sourire devenu légendaire, pleine de fraîcheur, une touche de naïveté et pleine d’humour ! Elle incarne Viviane, une jeune call-girl, et elle apporte de la joie, de la bonne humeur, une nouvelle vision des affaires à Edward Lewis (Richard Gere). En effet, ce dernier achète des entreprises en difficulté et les revend par petit bout en se faisant une grosse marge bénéficiaire au passage. Mais il ne construit RIEN !

Viviane sur Rodeo Drive

Viviane sur Rodeo Drive

Il n’arrive pas à exprimer ses sentiments, il est assez froid et il communique assez peu. Son associé, Philip Stuckey, est un gros connard qui encourage ses mauvais penchants. L’arrivée de Viviane dans sa vie va le changer ! Il va redécouvrir les petits plaisirs de la vie, et surtout s’interroger sur sa vie amoureuse !

Un vraie conte de fée, une forme moderne de Cendrillon 😉 ♥

Certaines scènes (le shopping sur Rodeo Drive, la scène à l’opéra, la match de polo…) sont devenues cultes, et elles sont accompagnées d’une BO savoureuse ! Je le connais par coeur, et je suis à chaque fois sous le charme : on rit, on sourit, on est ému, et on tombe sous le charme !

Viviane & Edward à l'opéra

Viviane & Edward à l’opéra

PS : j’adore Hector Elizondo dans le rôle du directeur de l’Hôtel ! Il est plein de flegme et il tombe littéralement sous le charme de l’adorable Viviane ♥

Le directeur de l'hôtel & Viviane

Le directeur de l’hôtel & Viviane

 

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.