Sang Dragon - CouvertureRésumé :

« Le plus sanguinaire des dragons se réveille.
Son feu menace de dévorer le monde des humains.

Mais au service de quel être maléfique va-t-il semer la terreur?

Accusée à tort d’être responsable de l’éveil du dragon qui va ravager son royaume, la princesse Hélia décide d’aller affronter la terrible créature. Troquant ses encombrantes toilettes contre une armure, elle va écrire sa légende à grands traits d’épée.

Réalisé par Bédu, que l’on avait trop vite cantonné aux Psys, un one-shot incontournable, pour une fantasy racée, foisonnante et immensément populaire. »

Coup de Cœur :

Comme la majorité des lecteurs, je ne connaissais que Les Psy, la bande-dessinée la plus connue de Bédu, j’étais très curieuse de découvrir un autre aspect de son art. Surtout quand j’ai appris qu’il rêvait depuis longtemps de créer une histoire d’héroïc fantasy !

Hautes Terres d’Ergwad, le Roi Arthmel vient de mourir, et son fils, le Prince Oshor, prend sa place sur le trône. Il déteste profondément sa petite sœur, la Princesse Hélia, et le sentiment est réciproque. Effondrée au décès de son père, elle se réfugie auprès d’Arkâhn, un mage qui utilise la chimie. Lors de sa visite, la pyrise, la pierre du dragon se remet à scintiller, ce qui annonce le réveil d’un dragon, et pire encore, elle vole jusqu’à ses mains. Son frère utilise ces révélations inattendues pour accuser sa sœur d’être responsable des malheurs qui sont occupés à s’abattre sur le royaume. Enfermée dans les cachots du château, elle réussit à s’enfuir grâce à la complicité de Léos, un jeune serviteur dévoué à sa princesse. Elle décide d’affronter la bête afin d’éviter la destruction de ses terres. Elle fera des rencontres inattendues qui l’aideront dans sa quête. Grâce à ces créatures, elle pourra échanger ses robes contre une armure et une épée.

Un voyage fascinant dans un univers fantastique qui même dragons, magie, trahisons, royauté et créatures fantastiques. Le scénario est classique, et bien ficelé, avec de l’action, de l’aventure, de la magie et des dragons ! L’héroïne est une princesse qui va se surpasser pour devenir une guerrière, et elle nous réserve de belles surprises quand à sa nature profonde ! Les scènes de combats sont belles, et j’ai adoré les illustrations de dragons.

Petit bémol : ce monde original aurait pu être plus approfondi, j’aurais aimé en apprendre plus sur le territoire des khtolls dans la forêt de Branagh et Kohrmor, la terre des dragons, leur vie, réfugiés dans des grottes.

Intensité du coup de coeur