Avant toi - Couverture

Avant toi, Jojo Moyes

Avant toi - CouvertureRésumé :

« Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone dans un trou paumé de l’Angleterre dont elle n’est jamais sortie. Quand elle se retrouve au chômage, elle accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l’accueil glacial qu’il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l’accident qui l’a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis. »

Coup de Coeur :

Préparez un gros paquet de mouchoirs ! Ceci n’est pas une romance comme les autres ! En effet, l’histoire d’amour n’est pas au premier plan dans ce roman !

C’est l’histoire d’une jeune femme qui oublie de vivre pour elle et d’un jeune homme qui n’a plus les moyens physique de vivre sa vie ! Leur rencontre va être galciale, à de nombreuses reprises Louisa envisage de laisser tomber ! Jusqu’au moment où elle apprends la raison exacte de son engagement, redonner le goût de vivre à Will !
Le personnage de Lou m’a exaspéré à plusieurs reprises : sa famille la rabaisse constament, sa soeur se prend pour le centre du monde, son petit ami la délaisse en permance au profit de son sport… Elle est tellement gentille qu’on abuse régulièrement ! C’est dommage car elle est loufoque, originale, pleine d’entrain et de joie de vivre ! Elle a du mal à trouver sa place et sa voie dans la vie !
Will est plus complexe : sa vie était « parfaite » avant son accident. Il était beau, riche, en couple avec une demoiselle parfaite, un bon job et surtout il pouvait tenter tous les sports extrêmes qui l’intéressaient ! Maintenant, il est coincé dans un corps meurtri, douloureux et surtout il est dépendant pour toutes actions, même les plus basiques ! Ils vont devoir s’apprivoiser, mais le temps leur est compté ! Les membres des deux familles ne m’ont pas spécialement plu, même si j’ai appris à mieux la mère de Will au fil des pages, aucun ne m’a réellement touché. Puis il y a Nathan, l’infirmier de Will, qui est devenu carrément son ami ! Un homme qui ne le traite pas pas comme une personne diminuée mais bien comme un être humain à part entière !

Avec ce roman, j’ai appris énormément de choses sur les tétraplégiques (et la chance de Will d’avoir une famille riche qui peut lui otcroyer les meilleurs soins sans devoir se préoccuper de la dépense). Ils ont besoin de soins constants, d’une aide à domicile au quotidien, leur vie est dure, solitaire, et déprimante si ils ne sont pas bien entourés et/ou soutenus. C’est compliqué pour eux et leur entourage.

Heureusement, l’auteur ne tombe pas dans le larmoyant et le pathos ! Au contraire, on rit, et on sourit : les personnages font preuve d’humour, d’ironie, de mordant, il y a quelques joutes verbales bien senties ! Avec une fausse légereté, on suit l’évolution de la relation entre Will & Lou, et surtout la métamorphose progressive et laborieuse de Louisa ! On apprend petit à petit le quotidien douloureux et de prisonnier que vit Will. Avec objectivité, et sans jugement, Jojo Moyes nous parle d’euthanasie, de recherche de dignité, de différents forums consacrés aux personnes lourdement handicapées…

Ne vous laissez pas refroidir par le sujet et le côté « romance » de l’ouvrage car il est bien plus que ça ! C’est une histoire d’amour, d’amitié, de souffrance, de choix de vies, que l’auteur traite avec douceur, pudeur, et humour.

Un roman que j’ai dévoré très rapidement et que j’ai refermé les larmes aux yeux et le sourire aux lèvres car la fin est réaliste et c’est pour ça qu’il est totalement réussi !!!

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.