Blanche comme le lait, rouge comme le sang - Couverture

Blanche comme le lait, rouge comme le sang, Alessandro d’Avenia

Blanche comme le lait, rouge comme le sang - CouvertureRésumé :

« Leo est un adolescent de seize ans comme tant d’autres : il aime le foot, les virées en scooter, et vit en symbiose parfaite avec son iPod. Les heures de cours sont pour lui une torture, et les professeurs constituent « une espèce protégée qui, on l’espère, s’éteindra définitivement ». Ainsi, lorsque se présente le remplaçant d’histoire et de philo, il n’en attend rien de bon. Mais le jeune professeur est différent : il incite les élèves à vivre intensément, à poursuivre leurs rêves. Leo sent en lui la force d’un lion, mais il a un ennemi effrayant : le blanc. Le blanc, dans sa vie, c’est l’absence, la privation, la perte. Le rouge, en revanche, est la couleur de l’amour, de la passion, du sang. La couleur de Beatrice. Oui, car Leo a un rêve secret qui se nomme Beatrice, jeune fille aux cheveux roux que le blanc menace d’engloutir… »

Coup de Coeur :

Un beau roman tout en sensibilité ! L’auteur, un prof italien, nous fait suivre le parcours de Léo, un héros attachant dans une tranche charnière de sa vie : l’adolescence ! On découvre ses doutes, ses peurs, ses émotions grâce à de belles métaphores sur les couleurs qui accompagnent la vie.

Un style fluide, agréable et rapide pour une histoire plus profonde qu’il n’y paraît au premier abord ! Les nombreux rebondissements donnent un rythme et apportent de belles surprises tout au long de la lecture : un texte sur les adolescents, et qui peut aussi être lu par les adolescents. Une vraie réussite pour les plus jeunes et les moins jeunes !!!

Un premier roman émouvant, empreint de douceur et de poésie !

 

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.