La perle et la coquille - Couverture

La Perle et la Coquille, Nadia Hashimi

La perle et la coquille - CouvertureRésumé :

« Kaboul, 2007 : les Talibans font la loi dans les rues. Avec un père toxicomane et sans frère, Rahima et ses sœurs ne peuvent quitter la maison. Leur seul espoir réside dans la tradition des bacha posh, qui permettra à la jeune Rahima de se travestir jusqu’à ce qu’elle soit en âge de se marier. Elle jouit alors d’une liberté qui va la transformer à jamais, comme le fit, un siècle plus tôt, son ancêtre Shekiba.
Les destinées de ces deux femmes se font écho, et permettent une exploration captivante de la condition féminine en Afghanistan. »

Coup de Coeur :

Un roman MAGNIFIQUE ! Il y avait un an environ que ce roman dormait dans ma PAL, j’avais envie et en même temps je craignais de le lire : les avis étaient élogieux et je craignais la déception. Ce sont les avis de Pretty Books et Plume de Cajou qui m’ont décidée et je les remercie chaleureusement car j’ai découvert un texte exceptionnel ! En même temps, j’ai appris qu’il avait gagné le Prix des Lectrices Milady, je n’avais plus aucune excuse pour retarder ma lecture !

Nous découvrons deux destins de femmes en parallèle : Rahima, une enfant qui grandit dans l’Afghanistan actuel, et Shekiba, son ancêtre, née avec le début du XXème siècle. Deux personnes qui ont eu la malchance de naître fille dans un pays où elles n’ont aucun intérêt sauf celui de mettre au monde des fils !
Rahima est la troisième fille d’une famille de cinq filles, son père est frustré et sa mère malheureuse car elle a apporté le déshonneur à son époux et sa famille en ne donnant pas de fils ! Sa belle-mère le lui reproche assez souvent. Avec la montée du régime Talibans, les femmes perdent à peu près tous leurs droits, et comme le père est souvent absent, ça devient compliqué de vivre, même de faire des simples courses pour sa famille car elle sont isolées du reste de la famille. Sur les conseils de leur tante, la soeur de leur mère, Khala Shaima, l’enfant sera transformée en Bacha posh ! Dans les familles sans garçon, sans fils, une des filles était travestie en garçon jusqu’à sa puberté afin d’accompagner et de protéger ses soeurs, de faire les courses, de rendre de multiples services à sa famille et surtout d’aller à l’école ! Rahima, devenue Rahim va découvrir une vie nouvelle, empreinte d’une liberté inconnue. Et cette expérience va changer sa vie à tout jamais en lui inculquant une soif de vivre, d’apprendre, de liberté jamais assouvie ! Quand elle devra redevenir une femme, la transition sera rude, et elle aura, plus que jamais, besoin de puiser de la force et du courage dans l’histoire de son arrière-arrière grand-mère !

Régulièrement, Khala Shaima raconte la vie de leur ancêtre, Shekiba, et pourquoi elles doivent prendre exemple sur elle, sa volonté et son courage ! On découvre son parcours dés sa naissance dans une famille afghane qui vit de l’agriculture, dans une vallée isolée, loin de Kaboul et de ses combats. Son prénom signifie « cadeau », et celui-ci se révéla être prémonitoire de son existence. Elle fut un cadeau à plusieurs reprises, même un cadeau royal ! Son enfance insouciante fut rapidement compromise par un violent incident domestique ! A l’âge de deux ans à peine, elle se renversa de l’huile bouillante sur la moitié de son visage, une blessure qui l’a laissa défigurée à jamais. Sa condition de fille était déjà pénible à porter, être laide à faire en plus lui compliquera encore un peu plus l’existence. Ses malheurs ne s’arrêtent pas là, elle perdra rapidement ses parents, ses frères et sa soeur. Sa famille ne lui pardonnera pas d’être la seule survivante, et elle découvrira une vie de servitude avec des gens qui la méprisent pour son apparence. Heureusement, elle est forte et les malheurs l’ont rendue obstinée, résistante, futée et elle cherchera toujours une solution, une sortie de secours avec ses maigres moyens ! Elle fera de nombreuses découvertes, voyagera plus qu’elle ne l’avait jamais imaginé et se retrouvera au coeur d’événements historiques !
Elle vivra une vie extraordinaire et on comprend pourquoi elle est un modèle pour ses descendantes !

Deux fabuleux destins de femmes qui nous plonge au coeur même de l’Afghanistan, de ses coutumes, de son mode de vie, des conflits qui l’animent ! Les femmes n’y ont aucun droit sauf celui de se taire, de tenir la maison de leur père puis celle de leur époux et surtout elles ont devoir de mettre au monde des fils ! La société permet encore la polygamie, et c’est compliqué à vivre pour les femmes, il y une ambiance de rivalité permanente ! Elles doivent partager l’époux, la maison, les biens.

Un roman prodigieux, très instructifs, complètement immersifs et totalement addictif ! Je me suis terriblement attachée à ces deux femmes, j’ai tremblé pour elles, j’ai retenu mon souffle, j’ai espéré, pleuré, ris ! J’ai suivi avec passion leurs rêves, leurs combats, et la vie misérable auquel les hommes les destinent !
Avec une plume simple, et belle, empreinte de douceur malgré la dure réalité, l’autrice nous raconte le destin de deux femmes en particuliers, et en filigranes celui des femmes en Afghanistan ! Ces femmes qui acceptent d’être maltraitées, vendues, échangées, humiliées, d’être transparentes car on ne leur a jamais appris que la vie pouvait être différente !

Une découverte que je recommande très chaleureusement, un vrai Coup de Coeur ♥♥♥

Citation :

Tu pourras faire des tas de choses que tes soeurs ne sont pas autorisées à faire. On changera ta garde-robe et on te donnera un nouveau prénom. Tu pourras aller à l’épicerie chaque fois qu’on aura besoin de quelque chose, jouer à des jeux.
Qu’est-ce que tu en dis?
C’était le paradis, voilà ce que j’en disais !

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.