Meurtre avec (pré)méditation - CouvertureRésumé :

« À la tête d’un centre de remise en forme physique et spirituelle pour riches vacanciers à Sainte-Marie, l’une des îles les mieux préservées des Caraïbes, Aslan Kennedy mène une vie de rêve.
Enfin, avant d’être assassiné…
À peine ouverte, l’enquête semble déjà résolue : au moment de sa mort, Aslan était enfermé en compagnie de cinq personnes, et l’une d’elles vient de passer aux aveux. Mais l’inspecteur-chef Richard Poole, chargé de l’affaire, n’est pas dans son assiette, et ce n’est pas qu’à cause de la chaleur. Quelque chose le chiffonne.
Dans un cadre où tout le monde ne jure que par l’ésotérisme, il va devoir puiser dans ses ressources de logique cartésienne pour démasquer le véritable meurtrier. »

Coup de Cœur :

J’adore la série britannique Meurtres au Paradis ! Quand j’ai appris que le créateur, Robert Thorogood, a écrit des enquêtes inédites avec son premier inspecteur, Richard Poole ! Je n’ai donc pas hésité un instant pour découvrir la plume de l’auteur et cette histoire !

J’ai adoré découvrir les Caraïbes à travers l’île de Sainte Marie ! J’irais volontiers y passer mes vacances (sans meurtre svp ^^), découvrir le Bar de Catherine, la cabane attribuée à l’inspecteur britannique, les plages paradisiaques, la cuisine, les cocktails, le rhum, la musique …

Comme j’ai toujours regardé la série avec énormément de plaisir, j’étais ravie de retrouver Richard Poole, le tout 1er inspecteur (qui ne fait plus partie de la série), sa relation ambiguë avec Camille (elle a aussi quitté la série), sa logique cartésienne, son flegme britannique, son intelligence, et son caractère irascible qui est très amusant de l’extérieur.

Aslan et Rianka Kennedy ont créé un hôtel/centre de remise en forme physique et spirituel avec cours de yoga, thé, Rituel de la Guérison, méditation pour une clientèle assez fortunée. Quand le gourou est retrouvé violemment poignardé, dans une pièce fermée pour un rituel avec cinq clients choisis par Aslan lui-même. Et une des participantes s’accuse du meurtre. Malgré des aveux, l’inspecteur Richard Poole ne crois pas vraiment en la culpabilité de la jeune Julia, surtout que certains éléments sur la scène de crime (des punaises) éveille sa curiosité.

Le décor est paradisiaque, l’ambiance bon enfant, confortable. La plume est fluide, addictive.
Comme à chaque fois, la résolution est surprenante, nous avons plein d’indices distillés tout au long de l’histoire, et pourtant je n’ai pas réussi à assembler les pièces du puzzle.
Une enquête dans un schéma similaire à celle d’Agatha Christie : amusant, intelligent, décalé !
Je me suis régalée de la 1ère à la dernière page !

J’ai passé un excellent moment en compagnie de Richard, Camille, Dwayne et Fidel, c’était génial de retrouver tout ces personnages, plus attachants les uns que les autres !

Une délicieuse lecture au soleil !

Intensité du coup de coeur