Effectuez une recherche :

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 110 autres abonnés

CHARLESTON

Regency Une partie de campagne, Mary Balogh

Une partie de campagne - CouvertureRésumé :

« Recherche gouvernante, discrète, bonne éducation.

Le Tout-Londres est en émoi. Pourquoi Anthony, marquis de Staunton, a-t-il publié cette étrange petite annonce ? En réalité, le jeune homme cherche une épouse. Pour faire enrager son père qu’il déteste, il a décidé de convoler avec la femme la plus ordinaire qu’il pourra dénicher. Mlle Charity Duncan, qui se présente, fera parfaitement l’affaire. Terne, effacée… une vraie petite souris ! En échange d’une rente à vie, elle accepte de se marier et d’être présentée à la famille d’Anthony, lequel compte ensuite l’expédier à la campagne pour ne plus jamais la revoir. Du moins le croit-il… »

Coup de Cœur :

Ce début d’année a vu l’énorme succès de La Chronique des Bridgerton, et avec lui le regain d’intérêt de nombreuses personnes pour la romance historique ! Les éditions J’ai lu on réédité les romans qui ont inspiré la série Netflix, et pour préparer l’été, elles ont aussi publié une sélection de quatre romans, la collection Regency, avec des couvertures aux illustrations bien plus moderne et vraiment choupis ! Je n’ai donc pas hésité une seule seconde à les acquérir lors de leur parution 😉

Pendant mes vacances, j’avais envie de douceur, d’une lecture facile, sans aucune prise de tête (cousue de fils blancs j’en suis parfaitement consciente) qui se dévore d’une traite ou presque lors d’une après-midi relax et cocooning 🙂

Anthony, Marquis de Staunton, se cherche une épouse par petite annonce, sous le prétexte d’une gouvernante. En effet, son père qu’il n’a plus vu depuis 8 ans, l’a convoqué car il serait malade, et il veut que son fils ainé, son héritier reprenne sa place. Il décide donc de répondre à la demande et de tout faire afin de lui rendre la vie impossible.
Charity Duncan est une jeune femme ruinée qui a besoin d’un emploi pour subvenir aux besoins de ses frères et sœurs, et, en plus, rembourser les dettes de son père depuis son décès.
Quand Anthony lui fait cette drôle de proposition : l’épouser, l’accompagner le temps de quelques jours dans sa famille, et en échange il lui offrira une rente à vie tant qu’elle reste vivre à la campagne. Elle y voit l’opportunité de régler ses problèmes financiers, de pouvoir profiter ensuite de ses cadets tout en leur offrant une belle vie. La jeune femme si dit que jouer à l’épouse soumise, effacée, discrète et le plus ordinaire possible le temps de quelques semaines est tout à fait faisable.
Cependant, Charity a plus de caractère que l’avait envisagé son époux, de l’empathie, elle sait s’adapter, écouter, elle finit par prendre une place inédite dans la vie du Marquis et de sa famille. Au fil des pages, on découvre les secrets d’Anthony, et ses relations compliquées avec sa famille. Il prend peu à peu conscience des raisons réels qui ont conduit à la brouille qui l’a tenu éloignée de sa famille si longtemps. Et il se rapproche de sa jeune épouse, finalement il y aurait peut-être du bon dans le mariage…

Finalement, le ton du roman était moins léger que la couverture pastel et humoristique pourrait le laisser penser.
La plume de l’autrice est très agréable et le récit très bien mené. L’histoire d’amour n’est pas passionnel au début, loin de là, les sentiments naissent au fil des jours, et ca donne une très jolie romance.

C’est doux, coquin, amusant, désuet et addictif.
Une adorable romance historique !

C’est trop facile, et pourtant ça se lit avec plaisir et facilité. Et je compte bien lire les suivants, les trois suivants attendent déjà dans la PAL 😉

Les quatre titres de la toute nouvelle collection Regency

Les quatre titres de la toute nouvelle collection Regency

Intensité du coup de coeur
« »

© 2021 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.