Baby, it's cold outside - CouvertureRésumé :

« C’est en plein hiver que brûlent les plus belles flammes de l’amour !

Au cœur des montagnes enneigées, Ana partage sa vie entre deux passions : Noël et les clients âgés de son service d’aide à domicile. Le jour où l’un d’eux devient subitement muet, elle prend les choses en main, décidée à impliquer son fils dans la vie du vieil homme alors qu’ils ne se sont pas adressé la parole depuis des années. Mais Sasha est un magnat des affaires, froid et déterminé, qui refuse de remettre les pieds dans son village d’enfance. Qu’importe, Ana ira le chercher s’il le faut, et elle compte bien profiter de l’ambiance enchanteresse de Noël pour adoucir son cœur ! Elle n’avait pas prévu que le sien fondrait comme neige au soleil face aux yeux bleus envoûtants de Sasha… »

Coup de Cœur :

En trois romans, cette autrice est devenu une valeur sûre en comédie de Noël ! Je l’avais découverte en 2020 avec Comment j’ai boycotté Noël (et survécu à l’Alaska), et retrouvée l’année d’après avec L’hiver n’est jamais froid au café de l’amour. Je n’ai donc guère hésité à lire cette troisième romance de Noël, même si le changement de graphisme de la couverture m’a un peu perturbée : j’adorais ce mélange de rose et de rouge de manière gourmande ^^

Au cœur des montagnes dans le Jura, à Valois, Ana a deux passions dans la vie : la période de Noël (elle chérit de précieux souvenirs avec ses grands-parents adorés), et son boulot. Elle a créé un service d’aide à domicile pour personnes âgées. Elle vient généralement une ou deux fois par semaine leur rendre service (courrier, courses, cuisine, coup de téléphone…), et surtout les écouter. Ils sont souvent seuls, et reçoivent peu de visites. Les moments qui précèdent les fêtes sont plus compliqués à gérer émotionnellement. Un jour, une infirmière à domicile avec qui elle travaille régulièrement, Cathy, lui apprend qu’un de leurs patients, M. Lacombe, est devenu subitement muet, il refuse la moindre interaction avec qui que ce soit. Au même moment, sa maison, qu’elle a hérité de ses grands-parents, manifeste de plus en plus de signes de vétusté, notamment sa chaudière… Autant dire que ses journées sont chargées. Heureusement, elle peut compter sur ses deux meilleures amies, Emma et Mélanie, pour la soutenir, l’aider et lui remonter le moral, elles se retrouvent régulièrement au Grizzly, le pub le plus chaleureux du coin. Quand elle comprend que le fils de M. Lacombe, Sasha, ne réagit pas pour aider son père malgré les appels de Cathy, elle décide de prendre la situation en main, quitte à le harceler par téléphone et à son bureau. En effet, le jeune homme, un magnat des affaires ambitieux, froid et carriériste, est brouillé avec son père, et il refuse d’avoir encore des contacts avec lui. C’est sans compter sur la détermination de la jeune femme bien décidée à faire fondre ce cœur de glace et à réconcilier les deux hommes. Ce qui n’était pas prévu, ce sont les étincelles qui vont jaillir entre eux : elle est séduite par ses yeux bleus et il est impressionné par son côté solaire. Ca sera bien plus compliqué car ils ont des caractères forts, des visions différentes du quotidien. En prime, M. Lacombe ne leur facilite pas la tâche, à part les services d’Ana, il a résilié tous ses contrats, avec une clause de six semaines, autant dire que Sasha et la jeune femme vont être obligé de collaborer pour prendre soin du vieil homme. Ils vont passer un marché auquel elle ajoute des clauses non négociables : Ana est prête a tout pour apprivoiser cet homme glacial, alors qu’il est bien décidé à continuer de faire croître son entreprise.

Une comédie de Noël tout en douceur, en humour, en tendresse et en traditions hivernales, justement dosé ! Ils participent à diverses festivités : marché de Noël, patinoire, décorations de sapin, karaoké… L’autrice rappelle discrètement des valeurs qui lui sont chères comme l’écoute, l’entraide, le partage, le pardon, l’acceptation, et pardon. Elle met en avant aussi la famille, et l’amitié.
Une romance toute mimi : on apprend à les connaître, on assiste à leur progression, à la naissance de leur sentiments et aux interventions bien intentionnées mais maladroites de leur entourage. Les protagonistes sont hauts en couleurs, attachants, parfois loufoques, et ça engendre plusieurs situations cocasses. En prime, il y a un petit secret de famille à dénouer pour permettre aux héros d’avancer, et de comprendre que la famille de cœur peut se révéler tout aussi importante que celle de sang.

Une lecture réconfortante, amusante, à déguster au coin du feu avec un verre de vin chaud ou un chocolat chaud 😉
Un petit coup de cœur pour Ana, Sasha et Armand !

Citations :

* Chaque fois que j’entends sa voiture se garer dans l’allée, je me surprends à sourire, car je sais que l’espace d’une heure ou deux sa conversation va remplir la maison silencieuse.

* De plus en plus, je réalise ce que représente Noël. Ce n’est pas juste une fête pour ceux qui ont de la famille. C’est la possibilité de partager un moment de joie avec tous ceux qui traversent nos vies. L’espace d’une journée, d’une soirée ou même de quelques heures, on se retrouve autour d’un bon repas ou d’une boisson épicée et on prend le temps. Ce que, souvent, on ne fait pas le reste de l’année.

* Un voile de tristesse recouvre ses yeux. Si bien que je me demande à quel moment elle les a perdus. Ça pourrait sembler proche, mais quand on perd quelqu’un qu’on aime, la douleur met beaucoup de temps à s’estomper.

Intensité du coup de coeur