Je suis leur silence - CouvertureRésumé :

« Barcelone, de nos jours.

Eva Rojas, une jeune et brillante psychiatre, rechigne à répondre aux questions du Dr Llull. Pourtant, elle n’a d’autre choix que de collaborer pour espérer récupérer sa licence et exercer à nouveau son métier.
Il y a quelques jours, Eva a été appelée en renfort par l’une de ses patientes, Pénélope, pour l’accompagner, en tant que personne de confiance, durant la lecture du testament de sa grand-mère. Si cette dernière est toujours vivante, cette réunion familiale n’en demeurera pas moins éprouvante.
À son arrivée à Can Monturós, l’excentrique psy perçoit rapidement les lourds secrets qui pèsent sur le domaine viticole. Et pour cause : percer les gens à jour, c’est son fonds de commerce.
Les Monturós, qui ont fait fortune grâce à leurs vignes pendant la période franquiste, semblent dissimuler quelques secrets inavouables…
Alors qu’elle séjourne au domaine, un membre de la famille est assassiné. Et les regards inquisiteurs ont tôt fait de se tourner vers Eva, qui mènera l’enquête pour tenter de prouver son innocence.

Après le poétique Malgré tout, Jordi Lafebre nous livre, à coups de récits enchâssés et de personnalités hautes en couleurs, un roman graphique lumineux, au rythme résolument moderne et au ton empreint d’humour. Un récit entre la comédie et le polar catalan.

« Je suis face au docteur Llull. A cause de mon comportement quelques peu « excentrique » ces derniers temps, il est chargé d’évaluer ma santé mentale. Il me demande de lui raconter ma semaine. Je lui explique comment j’ai découvert un cadavre et trouvé l’assassin. Franchement, je suis assez douée pour résoudre des crimes.
Et les voix que j’entends dans ma tête?
Bah, j’arrive à les gérer. »
 »

Mon avis :

Je suis déjà cet auteur depuis quelques temps, je l’avais découvert avec ces collaborations avec Zidrou : Lydie, leur série Les Beaux étés, et j’ai adoré son album solo, Malgré tout.

Eva Rojas, jeune et talentueuse psychiatre, est obligée de répondre aux questions du Dr Llull, un confrère, si elle veut pouvoir récupérer sa licence et exercer son métier.
Quelques jours auparavant, elle a été appelée par une de ses patientes, Pénélope, afin de l’accompagner à une réunion de famille : sa grand-mère va faire une lecture de son testament. Ce moment va se révéler très éprouvante car de nombreux secrets pèsent sur la famille et le domaine viticole qui est en jeu. En effet, les Monturos ont fait fortune dans le vin, et plusieurs d’entre eux semblent avoir dissimulés des choses peu recommandables…
Quand un membre de cette famille est retrouvé assassiné le lendemain matin, c’est le choc, et les soupçons se dirigent tout de suite vers Eva, l’étrangère. Elle décide de mener l’enquête afin de prouver son innocence. Elle sera accompagnée par les voix de trois de ses ancêtres : des femmes fortes, de caractères, même si ce n’est pas sain aux yeux du Dr Llull.

Une bande dessinée originale qui mêle polar, enquête policière, histoire psychiatrique. L’héroïne, Eva, est une jeune psychiatre fantasque, qui manie l’ironie avec brio. Elle discute régulièrement avec trois fantômes de sa famille : sa grand-mère, sa grand-tante gitane et une autre grand-tante milicienne, afin de leur demander des conseils, qui ne sont pas toujours judicieux.

En plus de l’enquête, l’auteur raconte son histoire sur un ton très caustique. Il s’attaque à une famille riche (et au passé franquiste) qui a plusieurs secrets dont des « cadavres dans le placard ». Les membres sont tous doués de tares, surtout la victime, un mâle alpha qui dominait largement les autres ! Les protagonistes sont hauts en couleurs, avec des relations ambigües et parfois même complètement dingues !

Un roman graphique original, savoureux.

Un polar moderne et féminin surprenant !

Intensité du coup de coeur