Effectuez une recherche :

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 102 autres abonnés

CHARLESTON

Les Parures de Paris T.01, Emilie Riger

Les parures de Paris T.01 - CouvertureRésumé :

« La première joaillière de France dans une capitale en feu.

Paris, 1844. La créativité des artistes bouillonne face à la monarchie de Juillet vacillante.
La bourgeoisie veut maintenir l’ordre, le peuple gronde.
Indifférente à ces tempêtes politiques, Basilique tente d’échapper à un mariage forcé et lutte pour reprendre l’atelier familial de bijouterie-joaillerie : un rêve interdit.
La jeune femme est prête à tout pour conquérir sa place. À tout, sauf à rencontrer Clovis, un illustrateur dissident.
Mettant la ruse au service de leur talent, les deux artistes vont inventer le parfait subterfuge pour imposer la liberté de créer. »

Coup de Cœur :

« Je veux la suite !!!! » C’est la toute première phrase qui m’est venue quand j’ai tourné la dernière page ^^

Paris, 1844, Monarchie de Juillet, la capitale oscille entre les révoltes qui secouent le peuple, et le pouvoir qui tente de calmer la situation.
Basilique, 19 ans, est coincée entre une mère qui ne l’aime pas, et un père aimant mais très autoritaire. Elle refuse de se plier aux exigences d’un mariage arrangé : ça serait quitter une prison dorée pour une autre. D’autres rêves, d’autres ambitions l’animent, de celles que la société réprouve. Fille d’un joaillier réputé, elle désire plus que tout reprendre la bijouterie familiale, surtout qu’elle a le talent de la création, mais sa condition de femme lui interdit. Lors de ses rares sorties autorisées, sous le chaperonnage de sa domestique devenue une amie, Clodie, elle croise à plusieurs reprises le même jeune homme, Clovis. Un jour, complètement désespérée par les plans de son père à son égard, elle décide de lui accorder sa confiance, encouragée par sa bonne intuition. Elle propose un marché fou et très risqué à ce bel inconnu, un arrangement peu commun, et ce dernier pourrait se révéler bénéfique aux deux parties… Ce jeune illustrateur opposé au Régime de Louis-Philippe, sous le charme de Basilique, va se révéler un homme plein de surprises. Une vraie complicité naît entre eux, et ils sont prêt à s’aider mutuellement à exercer pleinement leur talent de créateur…

Un roman historique fascinant et particulièrement immersif dans cette période troublée de l’Histoire de France. L’autrice nous décrit une population divisée par les émeutes, les injustices et la misère. A travers les yeux de Basilique, on découvre une jeune femme loyale, fidèle et généreuse avec son entourage, qu’il soit familial, domestique ou salarié, ce qui compte à ses yeux, ce sont les liens du cœur. Elle fait preuve d’une étonnante maturité en prenant grand soin d’Eugène, le tout jeune apprenti de l’atelier de joaillerie. Le gamin, issu des rues, lui voue un amour pur, sincère et l’intensité est réciproque. Joseph, le doyen des artisans croit en son talent, et en sa motivation. En cachette, il l’initie peu à peu aux techniques de ce métier qui la fascine depuis toujours. Clovis est un homme surprenant, moderne, avec des pensées d’avant-garde et d’une grand loyauté envers ceux qu’il estime.

Le contexte historique est soigné, richement documenté et utilisé astucieusement par l’autrice. Elle intègre de nombreux éléments dans son intrigue comme les quartiers pauvres, les révoltes, le bouillonnement artistique (on croise de nombreux personnages connu comme George Sand, Chopin, Victor Hugo, Alexandre Dumas, Balzac, Delacroix, Baudelaire…), l’absence de droits pour les femmes qui passent d’une tutelle à une autre, les tensions de plus en plus intenses entre les bourgeois et les gens du peuple.

Une fresque historique fascinante, fluide, passionnante dont la fin de ce premier volet est un véritable cliffhanger !

Les éditions Jeanne & Juliette confirme tous le bien que je pense d’elle, il me reste Calder Wood qui attend sagement dans ma PAL 😉

Intensité du coup de coeur
« »

© 2024 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.