Effectuez une recherche :

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 102 autres abonnés

CHARLESTON

Le Seuil, Fanny Vella

Le Seuil - CouvertureRésumé :

« Cadenassée dans une relation plus que toxique avec Jonathan, son compagnon, Camille n’est plus que l’ombre d’elle-même. Elle est pourtant très entourée, mais la pression exercée par Jonathan, un savant mélange de perversion, de manipulation, de violence et d’emprise, la paralyse. Peu à peu son entourage s’inquiète et tente de la soustraire à ses chaînes invisibles.
Le seuil, c’est la limite de sa tolérance : jusqu’à quand Camille va-t-elle supporter ces agressions ? C’est aussi ce lieu indéfini entre deux zones qu’il suffit de franchir pour faire basculer les choses. Au seuil d’un nouveau départ, Camille saura-t-elle saisir les mains tendues ?

Une BD à la fois sombre et lumineuse qui décortique à la perfection les mécanismes de la violence et de l’emprise dans un couple. »

Coup de Cœur :

Une bande-dessinée encore nécessaire pour comprendre la tragédie vécue par de trop nombreuses femmes : l’emprise d’un compagnon violent qui l’isole de plus en plus.

Camille est malheureuse dans une relation de couple. La jeune femme, pétillante et chaleureuse, a perdu toute joie de vivre depuis qu’elle s’est empêtrée dans une relation toxique avec Jonathan. Avec un discours qui mélange de la manipulation, du chantage affectif, de la violence verbale et physique, il a réussi à l’isoler et lui faire perdre confiance en elle. Heureusement, elle peut compter sur le soutien d’une de ses plus proches amies et quelques autres personnes dans son entourage. Une main tendue, même discrète, est précieuse, elle redonne de l’espoir, prouve que l’on est pas seule.
De l’extérieur, Jonathan dégage une image d’homme amoureux, attentionné et attentif à ses besoins. Mais, dans l’intimité, il se révèle très différent : il humilie la jeune femme, lui fait subir de violentes crises de jalousies, et la dévalorise en permanence. Il fait tout ce qui est en son pouvoir pour l’isoler encore plus et la contrôler.

Se libérer de l’emprise de cet homme est un combat de longue haleine, qui nécessite du courage, de la résilience. Une relation toxique est vicieuse, le manipulateur use de stratagèmes vicieux et pervers.
La personne doit réussir à partir et surtout à accepter le statut de victime, c’est parfois ce qui est le plus dur, le plus douloureux. Beaucoup ont honte …

Cette histoire, inspirée de faits réels, est juste, effrayante car elle reflète la longue prise de conscience de la situation, la douleur de la libération et le lent travail de reconstruction.

Une bande-dessinée poignante à diffuser le plus largement possible.

Fanny Vella est une autrice à suivre assurément !

* On l’appelait Vermicelle
* Et si on changeait d’angle
* Coquelicot
* Pourquoi Papi ne fait pas la vaisselle?

Intensité du coup de coeur
« »

© 2024 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.