Effectuez une recherche :

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 102 autres abonnés

CHARLESTON

Un lundi parfum matcha, Michiko Aoyama

Un lundi parfum Matcha - CouvertureRésumé :

« Ce lundi-là, l’énigmatique propriétaire du Café Marble à Tokyo organise une séance de dégustation de thé. Caché sous les cerisiers qui changent de couleur au fil des saisons, ce havre de paix se transforme alors en un lieu magique où l’amertume du matcha vient apaiser l’amertume de l’existence.

Une brillante commerciale poursuivie par la malchance depuis le Nouvel An ; la propriétaire d’une boutique florissante qui a oublié l’humilité de ses débuts ; une grand-mère en froid avec sa petite-fille… Alors qu’un chat blanc comme neige observe paisiblement les étonnants humains qui l’entourent, le Café Marble devient le lieu de rencontres insolites qui vont bouleverser la vie de ceux qui en ouvrent la porte.

De Tokyo à Kyoto, Michiko Aoyama nous offre un délicat roman choral sur la beauté et la fragilité des relations humaines. »

Coup de Cœur :

Un immense merci aux éditions Nami de m’avoir permis de retrouver cette ambiance si particulière au Café Marble, c’est une lecture comme je les aime !

Retour au Café Marble qui a été présenté dans le roman précédent de l’autrice, Un jeudi saveur chocolat. J’avais adoré cette histoire, et ses messages.
Le propriétaire, le mystérieux et bienveillant Master organise une séance intimiste de dégustation de thé japonais traditionnel. A partir de cette journée particulière, un lundi, le jour de fermeture habituel du lieu, on suit une douzaine de personnages au fil des douze mois de l’année. Des hommes et des femmes à des stades différentes de leur existence, et même un beau chat blanc qui vient régulièrement observer les occupants des lieux.
De Tokyo à Kyoto, on découvre plusieurs aspects de la culture nippone, avec pudeur et beaucoup de tendresse. Avec ces différents protagonistes, chacun héros d’un des chapitres du récit, on assiste à des rencontres insolites, des réconciliations émouvantes, des prises de décisions importantes, des souvenirs tout doux et plus simplement des tranches de vie.

Un roman choral sur les destins entrelacés d’hommes et de femmes liés de près ou de loin au café Marble. Il nous plonge au cœur de la complexité des relations humaines : amour, amitié, parentalité, rêves, remords, secrets, doutes ou nouveaux départs. L’autrice rend un bel hommage à la vie, aux émotions qui la parcourt et à sa culture.
La plume est épurée, poétique, tendre et réconfortante.
Une invitation à la méditation, à la patience, à l’empathie, et à la résilience. C’est zen, une ode à la simplicité et au bonheur d’être soi. Une lecture toute douce et réconfortante, qui peut se lire d’une traite ou en la savourant, un chapitre à la fois, comme une petite nouvelle.

Citations :

* Chaque rencontre est l’œuvre du destin, qui nous relie à une personne ou à un objet. Ce lien est comme une graine. Elle a beau être minuscule et discrète, une fois semée , on obtient de superbes fleurs ou de bons fruits, ce qu’on n’imaginerait pas en voyant la graine !

* L’arôme du marcha, qui me chatouillait les narines, a couvert subtilement le goût sucré et raffiné du gâteau, et j’ai compris que c’était bien dans cet ordre que les saveurs ressortaient le mieux

* On est tous à notre meilleur niveau dans un lieu à un moment qui nous sont propres.

* Parce que tu regardes dans une seule direction ! Tourne-toi, et ta vision du monde changera du tout au tout !

* Un nouveau départ, ai-je répliqué en détourant le regard, ce n’est pas seulement mettre le passé derrière soi, c’est aussi un moment où nous prenons conscience des efforts que nous avons faits pour en arriver là et où nous remercions ceux qui nous ont soutenus.

Lectrice Charleston 2017 - Logo

Intensité du coup de coeur
« »

© 2024 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.