La cueilleuse de thé - Couverture

Cueilleuses de thé, Jeanne-Marie Sauvage

La cueilleuse de thé - CouvertureRésumé :

« À 20 ans, Shemlaheila travaille dans une plantation de thé au Sri Lanka, sous la direction de l’horrible contremaître Datu Guemi. Suite au décès de sa mère, la protégée du responsable de la plantation, la jeune femme décide de s’enfuir. Son projet ? Aller en Grande-Bretagne d’abord, pour apprendre à parler anglais et pouvoir revenir ensuite à la plantation comme vendeuse. Mais le chemin est rude pour parvenir à ses rêves… Du Sri Lanka à Londres, à la découverte d’un pays complètement différent du sien, Shemla va découvrir une autre culture, d’autres personnes, et surtout d’autres envies. La cueilleuse de thé qu’elle a toujours été choisira-t-elle de revenir au pays, ou de se créer une nouvelle vie ? »

Coup de Coeur :

Il y a 2 ans environ, j’avais lu et été TRES agréablement surprise par le premier lauréat du Prix du Livre Romantique des éditions Charleston Une héroïne américaine !
Je suis donc Ravie d’avoir pu lire en avant-première ce roman qui a séduit les éditrices et leurs collaboratrices ! Et je les comprends parfaitement, je suis également tombée sous le charme de l’histoire, de l’héroïne et de la plume de Jeanne-Marie Sauvage ! Merci beaucoup pour cette belle opportunité et cette merveilleuse aventure !

Cueilleuses de thé au Sri-Lanka

Cueilleuses de thé au Sri-Lanka

L’histoire commence au Ceylan, dans une plantation de thé où les employés sont principalement des femmes. Elles travaillent dur, très dur sous la férule des kanganis (contremaîtres dans une plantation) et avec la peur au ventre de perdre leur boulot. Leurs conditions de travail et de vie y sont précaires, elles bénéficient de peu de protection car la plupart sont des étrangères, surtout des indiennes, qui viennent chercher de l’argent en espérant améliorer leur vie et celle de leur famille. On rencontre Shemlaheila, une jeune femme qui vient de perdre sa mère, sa protectrice. Elle est envoyé dans un nouveau secteur de cueillette, sous l’autorité de Datu-Guemi, un kangani qui terrifie toutes les femmes, et elle est prête à tout pour quitter cette vie. Elle désire plus que tout aller à Londres afin d’avoir un anglais impeccable et monter son propre salon de dégustation de thé pour les touristes. La vie des femmes mariées n’est pas spécialement plus enviables, c’est souvent des mariages arrangés par les parents, leurs maris sont rarement bienveillants. Certains doivent même travailler pour subvenir à leurs besoins.
Notre héroïne, Shemlaheila, est volontaire, courageuse, un peu naïve et surtout très attachante. Elle quitte ses racines, ses habitudes, son pays pour accomplir son rêve ! Grâce à son parcours, on apprend à quel point la vie est compliquée pour ces femmes, à quel point tout est hors de prix et à combien de sacrifices elle va devoir se plier pour espérer quitter le pays. Heureusement, sa gentillesse et aussi un brin de chance vont lui permettre de rencontrer quelques personnes sincèrement généreuses et désintéressées. Son voyage jusqu’à Londres sera une première épreuve, et son arrivée au pays va la déstabiliser. C’est même une petite déception, le port est peu accueillant, il pleut, il fait frais et les gens sont tous pressés ! Néanmoins, la jeune femme ne va pas se laisser abattre, elle est bien décidée à utiliser son visa de 6 mois ! Grâce à des conseils judicieux, une bonne dose d’audace et sa beauté, elle trouvera rapidement un petit boulot et un logement. Sa vie va changer radicalement, elle va faire des rencontres surprenantes, découvrir une vie à l’opposée de la sienne, une culture où la femme ne doit pas en permanence craindre les hommes. Pourtant, même là, à des milliers de kilomètres de son pays natal, elle comprendra que certaines personnes, censées vous protéger, sont prêtes à tout pour de l’argent et exploiter les plus faibles.

Plantation de thé, au Ceylan

Plantation de thé, au Ceylan

Un roman qui vous entraîne dans une quête de liberté, le parcours atypique d’une jeune femme au caractère fort, fière ! Elle est intelligente, une intelligence intuitive qui lui permet de s’adapter aux nombreuses situations qu’elle va rencontrer tant en Inde qu’en Grande-Bretagne. Bien sûr, elle fera des erreurs, mais elle se débrouillera pour rebondir, elle gardera son rêve en ligne de mire, elle se donnera les moyens d’avancer et de s’en rapprocher. Grâce aux histoires parallèle, et aux souvenirs de Shemlaheila, l’autrice nous décrit la vie en Inde, toujours régie par les Castes. Leurs destins sont forts, parfois cruels, souvent émouvants et ça nous prouve à quel point la condition féminine est encore fragile et injuste dans certaines partie du monde. Certaines passages sont particulièrement éprouvants, ils m’ont laissé un goût amer de révolte !

Un roman qui fait voyager les lecteurs depuis le Sri-Lanka, par l’Inde et jusqu’à Londres. Son atmosphère est envoûtante, et l’histoire est profonde. La plume de l’autrice est fluide, addictive, elle décrit les lieux, les personnages et les cultures avec beaucoup d’empathie. Une histoire riche en émotions, très bien documentée que j’ai adorée et dévorée !

Un vrai beau Coup de Coeur !

Lectrice Charleston 2017 - Logo

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.