Révolutionnaires T.03 Le roi est mort, vive la République - CouvertureRésumé :

« Nantes, 1792.
Menacée par son oncle, le Marquis de Valoire, Célénie trouve refuge dans un quartier populaire. Pour récupérer son héritage, la jeune aristocrate devenue orpheline ne pourra compter que sur ses nouveaux camarades d’infortune : Pince-Mitraille, Titor et Mélina.

Plongés dans les tourments de la Révolution française, c’est dans l’Egalité et la Fraternité que les quatre enfants vont devoir lutter pour leur Liberté !

1793. Le Marquis de Valoire a fait rappeler son fils Enguerrand de l’armée pour lui prêter main-forte dans la contre-révolution qui couve en Vendée. Mais dans l’ombre des ruelles, Célénie et son nouvel allié Mange-Doigts sont plus vivants que jamais et ont fait alliance pour faire tomber le Marquis. Quant au nouveau commissaire Lambert, sa loyauté vacille entre l’aristocrate et le roi des bas-fonds. À Nantes comme à la capitale, la valse des alliances bat son plein au gré du chaos politique. »

Coup de Cœur :

Une bande-dessinée jeunesse qui continue de raconter les violentes péripéties d’une jeune aristocrate plongée au cœur de la Révolution française en Bretagne.

ATTENTION : SPOILS DES TOMES PRECEDENTS !!!

Après avoir échappé de peu aux hommes de mains de son oncle, le Marquis de Valoire, Célénie s’est réfugiée au cœur du quartier populaire de Nantes, sous la protection du redouté Mange-Doigts, ensemble, ils comptent bien faire tomber l’aristocrate et permettre à l’enfant de récupérer son héritage. Ce dernier rappelle son fils Enguerrand, un militaire dévoué afin de l’aider à maîtriser une situation de plus en plus chaotique. Il y a un jeu permanent des alliances qui se nouent et se dénouent au fil des jours et du chaos politique. Ce dernier, très différent de son père, a des idéaux, et une loyauté forgée au corps.

Mélina et Léocadie, la fille du précepteur de Célénie, sont en cavales après avoir assisté au meurtre du commissaire Turpin par son adjoint corrompu, Lambert. Il a tout fait pour qu’elles soient accusées du délit. Elles quittent la ville et cherchent des élément susceptibles d’aider la jeune aristocrate dans la demeure familiale.

Les alliés sont désormais dispersés en Bretagne, et ils doivent en permanence être attentifs à leurs arrières, les ennemis se cachent partout et les amis d’un jour peuvent se révéler être les ennemis de demain…

Les auteurs avancent dans le temps, et ce troisième volet voit le procès, la condamnation et l’exécution du Roi Louis XVI, la naissance du calendrier républicain, et les riches commencent à craindre pour leurs possessions dans les colonies avec la rédaction de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen qui remet en cause l’esclavage.

Un troisième volet dans la lignée des précédents, avec des rebondissements, des révélations, des trahisons, des retrouvailles. Des aventures toujours tumultueuses pour les jeunes héros du récit, et peut-être parfois un chouïa brouillonnes, qui égarent un peu le lecteur.

Mes avis sur les volets précédents :

Tome 1 : Les Princes Misère
Tome 2 : Le grand désordre de l’an I

Intensité du coup de coeur