Les petites lectures de Scarlett

"Une pièce sans livre est comme un corps sans âme" Cicéron

Il est toujours minuit quelque part - Couverture

Il est toujours minuit quelque part, Cédric Lalaury

Il est toujours minuit quelque part - CouvertureRésumé :

« Bill Herrington est un homme heureux. La cinquantaine approchant, mari et père comblé, il occupe un poste de professeur de littérature dans une prestigieuse université américaine. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes… jusqu’au jour où il trouve dans son casier l’exemplaire d’un roman à sensation publié par un mystérieux inconnu : Richard Philip Kirkpatrick. Pas de quoi chambouler Bill.
À un détail près : ce roman raconte une histoire vraie. Celle d’un crime dont Bill était persuadé que personne n’avait jamais eu connaissance. Sur une île qu’il aurait voulu oublier pour toujours.
Ce livre envahit bientôt l’existence de Bill et contamine tout autour de lui. Sa vie paisible et confortable, ainsi que son équilibre psychologique, vont vite menacer de voler en éclats sous l’effet dévastateur de ce roman vengeur qui a réveillé tous les fantômes du passé. »

Coup de Cœur :

Diabolique, c’est le premier mot qui me vient quand je pense à ce roman !
Il y a de petits avantages à être malade et être clouée dans le canapé, près du poêle et avec les chats aux pieds, on peut attaquer un suspense et le lire d’une traite ou presque !

Bill Herrington est un professeur de littérature ayant des idées très arrêtées sur la « vraie » littérature, il est très méprisant vis-à-vis des auteurs contemporains. Un jour, il reçoit un roman à sensation dans son casier, et il le catalogue tout de suite comme inintéressant. Le même jour, il rencontre sa nouvelle étudiante, Alan, qui au contraire va être très intriguée par l’ouvrage et le dévorer ! Passionnée, elle fera un bref résumé à son professeur qui lui proposera de le faire venir. En effet, l’histoire va profondément bouleverser Bill, il la connaît, il l’a vécue lui-même à la fin de ses études …
A partir de ce moment, toute son existence et celle de ses proches va être perturbée…

J’ai adoré l’ambiance très oppressante qui est mise en place. Tout est raconté par Bill, on sent son malaise, sa crainte d’en parler avec son entourage, les mensonges dans lesquels il commencent à s’embourber ! Il y aura aussi d’autres exemplaires du roman, des appels mystérieux, des messages de numéro inconnus… Qui est derrière tout ça? Que s’est-il passé sur cette île? Pourquoi a-t-il rompu contacts avec ses amis de l’époque?
L’auteur aborde un thème intéressant : les ravages de la culpabilité, et comment elle peut ronger un homme…
Il y a un petit point négatif, c’est le personnage de Bill, il m’a régulièrement agacé : il est mou, et assez passif. J’aurais bien aimé qu’il bouge un peu plus … Heureusement, les autres personnages sont plus intéressant, tout aussi bien décrits. Son gros point fort c’est son ambiance, et son intrigue très addictive !

Un très bon roman avec de bons rebondissements, de nombreuses surprises et un beau sens du rythme! L’auteur joue à merveille avec les nerfs de son héros et de ses lecteurs !

Un suspense psychologique efficace, bien ficelé, et sans temps mort !

Les remords d’un homme peuvent être un poison douloureux et surtout terriblement efficace !
Ou comment la culpabilité refoulée et la volonté d’oublier ne sont pas toujours suffisant …

Plongée au cœur d’un roman qui tente de comprendre un autre roman 😉

Un savoureux cocktail justement dosé entre suspense et thriller !

Un premier roman qui donne très envie de voir le suivant !

Intensité du coup de coeur
« »

© 2018 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.