Effectuez une recherche :

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 82 autres abonnés

CHARLESTON

Le bonheur n’a pas de rides, Anne-Gaëlle Huon

Couverture du roman Le bonheur n'a pas de ridesRésumé :

« Le plan de Paulette, quatre-vingt-cinq ans, semblait parfait : jouer à la vieille bique qui perd la tête et se faire payer par son fils la maison de retraite de ses rêves dans le sud de la France. Manque de chance, elle échoue dans une auberge de campagne, au milieu de nulle part.
La nouvelle pensionnaire n’a qu’une idée en tête : quitter ce trou, le plus vite possible ! Mais c’est compter sans sa nature curieuse et la fascination que les autres résidents, et surtout leurs secrets, ne tardent pas à exercer sur elle. Que contiennent en effet les mystérieuses lettres trouvées dans la chambre de monsieur Georges ? Et qui est l’auteur de l’étrange carnet trouvé dans la bibliothèque ?
Une chose est certaine : Paulette est loin d’imaginer que ces rencontres vont changer sa vie et peut-être, enfin, lui donner un sens. »

Coup de Cœur :

Je suis depuis trois semaines dans un énorme pavé (presque 1000 pages), et même si c’est très intéressant, j’avais envie de dévorer un roman, de sourire, de tourner les pages à toute vitesse, et comme ce roman attendait dans ma PAL, je me suis jetée dessus ! Je l’ai ADORE, je l’ai lu en à peine 2 soirées !

Je me suis régalée à suivre les tribulations de Paulette, accompagnée de Georges le mystérieux, Yvon l’aubergiste, Juliette la timide et discrète serveuse, Nour la cuisinière grande gueule et grand cœur, l’innocent Hippolyte, la curieuse Marceline…
L’histoire commence avec l’arrivée de Paulette, une vieille dame au caractère très affirmé dans l’auberge d’Yvon qui accueille les personnes âgées n’ayant pas de problèmes de santé. L’héroïne désirant aller dans une maison de retraite de grand luxe, c’est la déception et surtout la rancœur qui l’anime ! Elle est bien décidée à se venger de sa belle-fille qu’elle soupçonne d’être derrière tout cela ! Elle est invivable pour l’ensemble des habitants des lieux, et elle se fait passer pour sénile. Pourtant, elle va vite s’ennuyer, et sa curiosité va rapidement la conduire à s’intéresser aux autres pensionnaires et membre du personnel !

Les personnages sont truculents, attachants, chacun avec ses petits et ses grands secrets ! Au fil des pages, on apprend à les connaître et surtout à les apprécier ! Ils se dévoilent, font des choix, s’entraident et avancent dans leurs vies.

Tous ensemble, ils nous donnent une jolie leçon de vie, d’amitié, d’amour et d’espoir !
Une lecture rafraîchissante, pleine de vie, d’humour, de facéties.
Un roman tout doux où s’entremêlent des instants cocasses avec d’autres plus sérieux, et même tristes.

Un coup de cœur pour cette comédie pétillante et émouvante !

Citations :

– « Tu vois, la vie c’est profiter du voyage sans se soucier de la destination. Ce n’est pas attendre que l’orage s’arrête, mais apprendre à danser sous la pluie. »

– « L’amour vient sans préméditation, sans courbe mathématique, sans statistique. Il fuit les inventaires, la logique, se complaît dans l’irrationnel et se nourrit de mystère. »

– « Furieuse, elle se redressa et poussa la porte de la laverie. La vie n’était pas un conte de fées. Les histoires d’amour et les histoires tout court finissaient toujours mal. Et mieux valait s’en accommoder au risque de vivre dans une bulle qui vous asphyxiait à petit feu. »

Intensité du coup de coeur
« »

© 2019 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.