Effectuez une recherche :

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 110 autres abonnés

CHARLESTON

Ainsi gèlent les bulles de savon, Marie Vareille

Ainsi gèlent les bulles de savon - CouvertureRésumé :

« « Certains choix nous définissent à tout jamais, celui-ci en fait partie. À partir d’aujourd’hui, je peux bien écrire la neuvième symphonie, sauver le monde d’une troisième guerre mondiale ou inventer le vaccin contre le sida, on ne retiendra de moi que cet acte innommable : j’ai abandonné mon bébé, toi, mon minuscule amour aux joues si douces.

Puisses-tu un jour me pardonner. »

Trois pays, de vibrants portraits de femmes aux destins entrecroisés. Quel est le lien qui les unit ? Quelle est leur véritable histoire ?

De sa plume lumineuse et addictive, Marie Vareille nous offre une merveilleuse histoire d’amour, d’espoir et de résilience. »

Coup de Cœur :

L’avantage des vacances : rester au lit avec un roman afin de le terminer confortablement =)
Sans rien vous spoiler, je vous dis déjà que j’ai ADORE, une fois encore, le roman de Marie Vareille !!!

Trois histoires de femmes, au destins entrecroisés, mais par quel lien?

Une femme fuit son bébé et sa maternité en Indonésie, complètement paumée, bourrée de culpabilité et de chagrin. On découvre une jeune femme épuisée, égarée, en pleine dépression post-partum qui cherche à se retrouver. Ce voyage, les rencontres qu’elle y fait, lui font se poser de très nombreuses questions…
Claire découvre, avec une joie immense, sa grossesse, une nouvelle qu’elle attendait impatiemment, elle a toujours voulu fonder une famille. Elle vit sa grossesse dans un nuage de bonheur et de plénitude. Le même jour elle perd son emploi, car elle se décide enfin à dire ses quatre vérités à son macho de patron. Heureusement, elle peut compter sur le soutien sans faille son compagnon Thomas et sa meilleure amie, Éléonore. Cette dernière va même lui permettre de trouver un nouvel emploi le temps de sa grossesse : s’occuper de la communication , majoritairement sur les réseaux sociaux, de la maison d’éditions où elle travaille, ainsi que ceux d’Eva Diaz, l’autrice préférée de Claire et la star de Dupontel Editions ! Cette écrivaine se révèle assez mystérieuse et elle ne se confie absolument pas à la future maman contrairement à ce qu’Eléonore avait espéré…
Océane vit avec son père, grand professeur de littérature à l’université, un homme intimidant et peu affectueux. Elle commence une année préparatoire en médecine dans la nouvelle faculté où est muté son père après le scandale qui a marqué l’année scolaire précédente, et son divorce qui en a découlé. La jeune fille est hypersensible, timide, loin de tout ses repères, de sa meilleure amie. Elle est passionnée par la littérature et s’intéresse à un cour d’écriture créative, mais elle craint trop son père pour oser lui dire ce qui l’a fait vraiment vibrer…

Je n’en dirai pas plus sur ces trois femmes, qui ont une passion commune , la littérature. Et la question que je me suis posée tout au long de ma lecture : quels liens les unit?

L’autrice aborde des sujets délicats, comme la dépression post-partum, les doutes, la honte la culpabilité, ces sentiments tabous qui torturent les mères, jusqu’à en pousser certaines à faire des choses qui les dépassent. Elle nous raconte la maternité, la vraie, pas celle dépeinte et idéalisée par la société et les réseaux sociaux.
Avec toute la douceur du monde, Marie Vareille met des mots, sans aucun jugement, sur des moments inimaginables, et moi qui n’ait pas d’enfants, j’ai été profondément touchée. Avec énormément de justesse, elle aborde la maternité et les nombreux sentiments ambivalents qui animent les jeunes mamans, et elle tente aussi d’ouvrir les yeux aux jeunes papas et à l’entourage qui ne comprend pas toujours la dure réalité. Elle raconte le poids du silence, la puissance de certaines paroles, de la complexité des sentiments,
En prime, l’écrivaine a créé un incroyable suspense, des retournements de situation, une vraie recherche scientifique des bulles de savon…

La plume est fluide, douce, sincère, vraie, addictive et pleine de la poésie.

Avec une douceur incroyable, une empathie généreuse, une sensibilité exacerbée, Marie Vareille a écrit une superbe histoire d’Amour ( l’Amour avec un grand A, l’Amour sous toutes ces formes), avec énormément de résilience et d’espoir.

Ce roman est empreint de bienveillance, plein de la passion, d’humour, de tendresse.

Une lecture intense, aux révélations qui m’ont laissée sans voix !

Une ode à la sororité, à la féminité et à la connaissance de soi.

PS : je vous recommande tous les romans de Marie Vareille, ils sont géniaux !!!

* Je peux très bien me passer de toi
* Là où tu iras j’irai
* Ma Vie, Mon Ex et autres calamités
* La vie rêvée des chaussettes orphelines
* Le syndrome du spaghetti

Ainsi que ses participations aux recueils de nouvelles de la #TeamRomCom :

* Y aura-t-il trop de neige à Noël?
* Noël et préjugés
* Noël Actually

Lectrice Charleston 2017 - Logo

Intensité du coup de coeur
« »

© 2021 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.